Courbure de verge (maladie de Lapeyronie)

Cette maladie d'origine inconnue décrite par un chirurgien montpelliérain au XVIIIè siècle nommé François Gigot de Lapeyronie, est souvent méconnue du grand public et pourtant bien plus fréquent qu'on ne l'imagine.

Elle se manifeste par l'apparition dune plaque de fibrose au niveau des corps caverneux occasionnant une courbure de verge et parfois des douleurs lors des érections. L'évolution est imprévisible, souvent par poussée, elle régresse rarement spontanément. Les traitements médicamenteux sont peu efficaces. Les ondes de chocs permettent souvent une réduction des douleurs et légèrement de la courbure. En cas d'échec ou de courbure ne permettant plus de rapport sexuel, la chirurgie correctrice de verge voire la pose d'une prothèse sera la solution.