Cancer du testicule

Tumeurs testiculaires

Elles sont rares et peuvent toucher des adultes jeunes.
En cas de palpation d'un nodule testiculaire ferme sous la peau même indolore, il est indispensable de venir consulter un urologue dans les délais les plus brefs.

Le diagnostic est souvent évident par simple examen clinique et peut être confirmé par une échographie testiculaire.

Le traitement chirurgical consiste toujours dans un premier temps à l'ablation complète du testicule et du cordon par un abord inguinal, et ce dés qu'un scanner thoraco-abdomino-pelvien, une prise de sang pour doser les marqueurs testiculaires et deux voire trois prélèvements de sperme pour conservation aient été réalisés.

Orchidectomie et prothèse

L'ablation du testicule tumoral est indispensable pour faire un diagnostic histologique qui conditionnera la suite de la prise en charge.

Cette orchidectomie se fait par voie inguinale et débute par un clampage premier du cordon spermatique (= canal déférent et vaisseaux sanguins) afin de ne pas essaimer des cellules tumorales dans d'autres organes.
Une prothèse testiculaire en silicone à visée esthétique peut être posée dans le même temps opératoire ou à distance.

Traitements complémentaires

Après analyse anatomo-pathologique du testicule, en fonction des divers éléments clinique, radiologique et biologique, on pourra proposer soit une simple surveillance, soit un traitement complémentaire par chimiotherapie ou radiothérapie externe.
La chirurgie de masses résiduelles peut être proposée dans certains cas.

Quel que soit le type histologique, ces tumeurs sont de bon pronostic lorsqu'elles sont diagnostiquées tôt.