Les "problèmes de zizi"

Très fréquemment, les parents sont encouragés par leur pédiatre ou leur médecin généraliste pour aider leur enfant au décallotage dans le bain, seulement cela n'est pas toujours facile.

Deux situations s'observent : soit le prépuce (= peau qui recouvre le gland) colle au gland :ce sont des adhérences prépuciales classiques. Soit le prépuce présente une zone serrée qui en tension maximale reste trop étroite par rapport à la taille du gland et empêche tout décallotage sans risque de déchirer la peau : c'est le phimosis. Le phimosis chez l'enfant jeune se traite par traitement médical avec des résultats aléatoires mais nécessite souvent une petite chirurgie appelée posthectomie (= équivalent de la circoncision mais sans connotation culturelle ou religieuse). Le risque majeur du phimosis existe si l'enfant arrive à se décalotter mais pas à se recalotter : c'est le paraphimosis avec un risque au bout de plusieurs heures de troubles vasculaires à l'extrémité de la verge pouvant aller jusqu'à des troubles trophiques voire la nécrose.